Actualités

Journée Mondiale de l’Eau : Discours de son Excellence, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République

Aujourd’hui est célébrée la Journée mondiale de l’eau sous le slogan « l’eau et le développement durable ». 

A ce sujet, vous pouvez lire le discours de son Excellence, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République 

Voici le texte intégral du message :

"Cette année, nous célébrons la Journée mondiale de l’eau sous le thème retenu par les Nations unies "l’eau et le développement durable". Cette célébration me donne l’occasion de dresser un bilan de la situation de cette denrée indispensable au développement de notre pays.

L’eau, cette ressource rare et fragile que la nature a inégalement répartie dans notre pays, nécessite une protection particulière pour assurer notre croissance économique et notre développement social.

L’eau est, en effet, un levier essentiel du développement socio-économique.

C’est à ce titre que le secteur de l’eau a toujours bénéficié d’une attention particulière de la part de nos pouvoirs publics sachant que notre pays est situé dans une région où les aléas climatiques se font régulièrement sentir.

Nous avons engagé un vaste programme d’investissements ambitieux et coûteux, ce qui a permis à ce secteur de mobiliser des ressources pour l’alimentation en eau potable et l’hydraulique agricole.

La réalisation de stations de dessalement le long du littoral, d’Est en Ouest, a répondu au souci premier de pérenniser la ressource. L’existence de cette ressource non conventionnelle nous permet d’appréhender sereinement l’avenir et d’assurer, au bénéfice des générations futures, la préservation des nappes phréatiques dont les plus importantes se trouvent dans le grand Sud.

Les résultats enregistrés sont reconnus au plan international. Ainsi, les indicateurs du développement humain dans le domaine de l’eau se sont progressivement améliorés et ont dépassé les objectifs du millénaire fixés par l’Organisation des Nations unies.

L’Etat, pour faciliter l’accès à l’eau potable, continue de subventionner significativement le prix de l’eau.

Les infrastructures réalisées durant ces quinze dernières années ont été une réponse concrète à la problématique de la rareté de l’eau. La bataille de la disponibilité de cette ressource est incontestablement gagnée.

L’augmentation du nombre de barrages et leur interconnexion, la réalisation de grands transferts, dont celui de In Salah-Tamanrasset, ont un impact positif certain de par les possibilités qu’elles ont ouvertes dans l’amélioration des conditions de vie de nos populations, notamment dans le grand Sud.

La politique volontariste que nous avons mise en œuvre dans ce domaine porte déjà ses fruits puisque les populations de Tamanrasset reçoivent cette eau qui est transportée sur 750 km.

Par souci d’augmenter les superficies irriguées, notre programme dans ce domaine a été de parer au stress hydrique qui a longuement sévi dans notre pays, et ce pour assurer le développement de l’activité agricole et l’autosuffisance alimentaire.

Au plan environnemental, notre démarche a visé la réalisation d’infrastructures qui ont permis de contrer et de réduire toutes formes de pollution. Des stations d’épuration ont, ainsi, été réalisées afin de permettre la protection des nappes phréatiques, comme cela a été le cas pour les systèmes réalisés dans le Sud, à Ouargla et à El Oued.

Le Nord n’est pas en reste en matière de protection du littoral et de lutte contre les pollutions industrielles de la mer, des oueds, cours d’eau et autres zones humides, ainsi que de traitement des rejets domestiques.

La célébration de cette journée est aussi l’occasion d’appeler à la préservation de nos capacités en ressources en eau tout en inscrivant nos actions dans le cadre plus général du développement durable.

Je rappelle l’adhésion de l’Algérie au processus de Kyoto et aux différentes conventions internationales portant protection de l’environnement.

Les retombées économiques de notre stratégie de développement escomptées pour les générations futures sont, outre l’autosuffisance alimentaire, l’amélioration des conditions de vie des citoyens, auxquelles j’attache une importance toute particulière, la création d’emplois ainsi que l’extension de la couverture végétale et forestière de notre territoire, qui constituera un rempart contre l’érosion et favorisera la conservation de nos écosystèmes et de notre biodiversité".

 Source : Agence Presse Service