Actualités

Ramadhan et Saison estivale Louable travail de nos agents

Durant le mois sacré de Ramadhan, la cadence de travail ne fléchit pas au niveau des brigades des agents de l’Office National de l’Assainissement. L’Office dépoile ses forces afin de mettre en place son dispositif habituel d’intervention dans le but d’assurer un bon fonctionnement aux systèmes d’assainissement sur tout le territoire national et encore plus au niveau des communes côtière en cette période de baignade.


Sous la chaleur des longues journées de jeûne, les agents d’exploitation poursuivent l’exécution du dispositif sur le terrain, en assurant la maintenance des ouvrages et les interventions de curage.


En effet, à la veille de l’ouverture de la « saison estivale », l’Office National de l’Assainissement actionne son dispositif habituel d’intervention et d’alerte, afin d’assurer le bon fonctionnement des systèmes d’assainissement au niveau des communes côtières gérées par l’ONA. Les objectifs de ce dispositif sont multiples, parmi lesquels nous citons : la protection des plages autorisées à la baignade contre la pollution des eaux usées, la surveillance et le curage des points noirs, la prise en charge des dysfonctionnements pouvant survenir au niveau de ces ouvrages et la sécurisation des stations de relevage et des stations d’épuration.


 Ainsi, il est important de sensibiliser les citoyens des zones côtières à l’importance de l’éradication des rejets sauvages en mer et de veillez à respecter l’obligation d’être branché au réseau public d’assainissement afin de préserver les zones de baignades.
A ce titre, selon la loi N°05-12 dans le chapitre : Des dispositions spécifiques à l’assainissement, il est stipulé respectivement à l’article 118 et 121 : « En zone agglomérée est obligatoire le branchement au réseau public d’assainissement de toute habitation ou établissement » et « Dans les zones à habitat dispersé ou dans les centres ne disposant pas d’un système d’assainissement collectif, l’évacuation des eaux usées doit se faire au moyen d’installations autonomes agréées et contrôlées par l’administration chargée des ressources en eau. »