Actualités

Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, M. Abdelkader Ouali, a donné, jeudi dernier, 30 juillet 2016, dans la wilaya de Mascara le coup d’envoi de l’opération d’alimentation de la population de la commune de Mohammadia en eau de mer dessalée à partir de la station d’El Macta (Oran).

Un quota de 20.000 mètres cubes d’eau de mer dessalée de la station d’El Macta sera fourni à cette population à partir du grand réservoir de la localité de "Araba", dans la daira de Bethioua (Oran). M. le ministre a instruit les chargés du projet d’alimenter en eau de mer dessalée 11 communes de la wilaya de Mascara, de renforcer les chantiers pour rattraper le retard et livrer ce projet, en totalité, au courant du premier semestre 2017.

Par ailleurs, le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, M. Abdelkader Ouali, a annoncé la création prochaine, au niveau des wilayas et des daïras, de commissions de contrôle des infrastructures d’eau, dans le but de préserver cette ressource vitale. Ces commissions, qui seront composées de représentants du secteur des Ressources en eau, seront chargées du contrôle des ouvrages hydriques (barrages, réservoirs... ), et tout ce qui a une relation avec l’eau, pour une meilleure exploitation de cette ressource.

M. Abdelkader Ouali a inspecté, par ailleurs, le site de traitement des déchets à la cimenterie "Lafarge" dans la commune de "Oggaz". Il s’agit d’éliminer les déchets en utilisant les fours de la cimenterie, permettant en deux années d’éradiquer 106 tonnes de médicaments périmés recueillis dans 12 wilayas du pays, en coopération avec le ministère chargé de l’Environnement et le Syndicat national algérien des pharmaciens d’officines (Snapo).

En présence de M. Nasreddine Benzergua, Directeur Général de l’ONA, la délégation ministérielle s’est rendue également au projet de réalisation de la Station d’épuration à Mohammedia. D’une capacité de 95 000 EH, cette station devrait être réceptionnée durant la fin de l’année en cours. Le ministre s’est enquis, de même, du projet de mise en valeur du périmètre irrigué de la plaine "Hebra" portant sur près de 15.000 hectares de terres irriguées, réservées notamment à l’agrumiculture et situées dans la daira de Mohammadia et les communes de Guetna et Hacine.