Actualités

Journée d’étude Technique : Réforme du Service Public de l’eau

« Réforme du service public de l’eau », tel a été le thème de la journée d’étude, organisée, hier, 17 février 2014, à l’hôtel El-Aurassi, par le ministère des Ressources en eau et ses organismes sous tutelle dont l’Office National de l’Assainissement.

Cette journée d’étude a été l’occasion d’aborder l’état des lieux du service public de l’eau en Algérie, ses influences et les perspectives de son amélioration. Le ministre des Ressources en eau, M. Hocine Necib, a, en cette occasion, déclaré lors de son allocution d’ouverture : «  Nous évoluons graduellement. Nous sommes à la veille d’un plan quinquennal 2015-2019 pour l’amélioration du service public de l’eau et l’accès à tous qui va évoluer d’année en année en fonction des investissements que nous sommes en train d’engager »

Le ministre chargé de la réforme du service public auprès du Premier ministre, M. Mohamed El Ghazi, a, pour sa part, souligné : « En 2010, les Nations unies ont reconnu l’accès à l’eau potable et l’assainissement comme un droit de l’homme. Assurer l’assainissement pour tous les citoyens est l’un des objectifs les plus ambitieux des pouvoirs publics. » M. Karim Hasni, Directeur Général de l’ONA a, en cette occasion, présenté une communication intitulée : « Rétrospective, état des lieux et modernisation du service public de l’assainissement ». M. Karim Hasni a abordé, ainsi, entre autres le plan de modernisation du service public de l’assainissement. Il a déclaré à ce sujet : « Au delà des résultats obtenus, le service public de l’assainissement s’est doté d’un plan de modernisation décliné en 03 échelles de temps (CT-MT-LT) et fondé sur 4 principes directeurs, confondus avec les 04 valeurs de l’ONA : Ecoute active ; Amélioration continue ; Promouvoir une seconde vie à l’eau ; Favoriser la concertation et l’innovation. »

Il est à noter que cinq ateliers de travail ont été tenus durant l’après-midi. Il s’agit de : Valorisation des ressources humaines garantes d’une bonne gestion du service public ; Entre objectif de satisfaction des besoins des usagers et l’impératif de préservation de la ressource ; Simplification des procédures et bon accueil de l’usager ; Valorisation des investissements publics – préservation et maintenance des installations pour garantir la pérennité de la ressource et Généralisation de l’utilisation des technologies d’information et de communication (TIC pour un service public de l’eau de qualité).

Veuillez trouver ci-joint la communication de M. Karim Hasni, Directeur général de l’ONA